POUR UN TEMPS LIMITÉ : LIVRAISON GRATUITE SUR LES COMMANDES DE 75€ ET PLUS

Sports de raquette : blessures et prévention

Publié par Gérard Fontaine le

Le badminton

Les ancêtres du badminton trouvent leurs origines au Moyen Age en Angleterre. A cette époque, le but était de ne pas faire tomber le volant au sol. Plus tard, en 1873, des officiers anglais revenus d’Inde et réunis dans la ville de Badminton, parlent du jeu appelé Poona et qui se joue là-bas, avec une balle très légère. Ils décident de transformer la Poona en utilisant un bouchon de champagne en guise de volant. Par la suite, des plumes d’animaux ont été ajoutées au bouchon de liège afin de se rapprocher du jeu moyenâgeux.

Le tennis

Inspiré du jeu de paume, le tennis est aujourd’hui le deuxième sport le plus populaire en France et le quatrième au niveau mondial. A l’origine, la surface sur laquelle se jouaient les matchs étaient le gazon. Mais en 1878, lorsque deux grands joueurs décident de créer un club à Cannes, ils réalisent que le climat n’est pas propice au gazon car celui-ci s’abime avec le soleil. En 1880, ils recouvrent les courts de terre cuite broyée et créent ainsi, la terre battue. Celle-ci est aujourd’hui en concurrence étroite avec le gazon.

 Blessures et prévention

Les sports de raquette sollicitent beaucoup le bras fort, c’est-à-dire celui qui tient la raquette. De nombreux sportifs pratiquants ces sports subissent ce que l’on appelle le « tennis elbow » ou « badminton elbow ». Cela correspond à une inflammation au niveau des tendons du coude et se traduit par une forte douleur ressentie à ce même niveau. Une gêne s’installe dans le poignet ainsi que dans l’avant-bras et les mouvements impliquant ces régions sont douloureux.

cliquez ici et retrouvez les articles qui peuvent vous soulager

Les causes de ce traumatisme peuvent être multiples : mauvais échauffement, matériel inadapté, mauvaise réalisation du geste etc.

Pour éviter ce phénomène, il est donc important de bien choisir son matériel et de réaliser un échauffement efficace. En effet, ce dernier permet notamment d’augmenter l’élasticité des tendons et ainsi, de rendre les muscles plus résistants à l’effort qui sera demandé.

Malheureusement, le badminton elbow arrive même lorsque ces précautions sont prises. C’est alors qu’entre en jeu la prophylaxie. Ce terme évoque la prévention des blessures et est régulièrement utilisé dans le milieu sportif. Elle est fortement conseillée et permet de réduire le risque de blessure.

Dans le cadre des sports de raquette, la prophylaxie peut prendre différentes formes :

  • Renforcement des muscles internes de l’épaule et du bras afin de stabiliser les articulations (exercices avec élastiques par exemple)
  • Travail de technique afin de réaliser les mouvements de façon moins traumatisante
  • Travail d’endurance car la fatigue entraîne une diminution du recrutement musculaire et peut conduire à la blessure

Le badminton ou tennis elbow ne sont pas les seuls traumatismes causés par les sports de raquette mais ils sont parmi les plus récurrents et les plus spécifiques à cette catégorie de sport. Pour réduire le risque de blessure, il est important de consacrer du temps à la prophylaxie lors les entraînements car un corps bien préparé est moins susceptible de se blesser.

 

Auteur : Sarah GIRARD, Enseignante en Activité Physique Adaptée (EAPA)

© www.protunix.com www.pharmunix.com 


Partager ce message



Message plus récent →