POUR UN TEMPS LIMITÉ : 5€ DE REDUCTION SUR LES COMMANDES DE 75€ ET PLUS

La thermothérapie, un plus contre la douleur

Publié par Gérard Fontaine le

 La thérapie par la chaleur ou le froid communément appelée thermothérapie, peut soulager vos douleurs à la suite d’un jogging, des séances de musculations, étirement ou la pratique de votre sport préféré. Bon nombre de maux peuvent être traités à la maison, cependant n’oubliez pas qu’il est préférable de consulter un spécialiste médical si votre douleur persiste.

 C’est quoi le principe de la thermothérapie ?

Il est reconnu que la chaleur dilate les vaisseaux (vasodilatation), ce qui a pour effet de favoriser la circulation sanguine en augmentant la perméabilité membranaire des cellules pour ainsi augmenter l’oxygénation des tissus et l’apport de nutriments aux cellules. On observe aussi un assouplissement des tissus musculaires et tendineux, en effet, l’augmentation de température vient fluidifier le milieu cellulaire (diminue la viscosité) et diminue la résistance des tissus à leurs étirements : cela va détendre les muscles et réduire les spasmes ou contractures. 

Le froid quant à lui provoque une vasoconstriction, cela diminue le métabolisme localement, permettant ainsi de réduire le phénomène inflammatoire donc d’éviter la formation d’un œdème ou a minima de le diminuer. Le choc thermique va permettre la sécrétion d’endorphine, celle-ci étant un analgésique naturel, la sensation de douleur sera diminuée. La glace a tendance à donner une sensation anesthésiante par son action inhibitrice sur les terminaisons nerveuses (ralentissement de la conduction) mais aussi sur les nocicepteurs (récepteurs à la douleur) : le message douloureux sera donc fortement ralenti voir bloqué et vous serez apaisé.

Il existe différents types de thermothérapie sèche ou humide, à vous de choisir

- La thérapie sèche comprend : les patchs chauffants ou refroidissants, poche de glace, bouillote, les recouvrements thermiques, les lampes chauffantes, infrarouge, sauna...

- La thérapie humide comprend : Les bains, hammam…serviettes humides

 Augmenter ou diminuer la température : comment choisir la bonne modalité ?

La thérapie par le froid est généralement utilisée pour soulager rapidement les douleurs traumatiques aigues (un coup, une bosse, une chute…) alors que la thérapie du chaud est utilisée pour les douleurs chroniques (par exemple pour les douleurs musculaires à répétition ou courbatures…).

Le chaud n’a pas que des effets thérapeutiques sur les mécanismes physiologiques mais il en a aussi sur le psychique : si vous vivez du stress ou un surmenage, elle procurera un effet de relaxation, de confort et de bien-être qui favorisera d’autant plus l’atténuation des douleurs. La source chaude appliquée localement diminue l’activité des fibres nerveuses se rendant aux fibres musculaires, il aura pour action d’annuler des boucles reflexes responsable les spasmes provoquant ainsi le relâchement musculaire. 

La chaleur profonde améliore l'extensibilité des tissus et son élasticité : D’où l’importance chez certains sportifs de s’échauffer correctement en début de séance. 

     

    voir nos produits disponibles (cliquer ici)

     

    Auteur : Sandra Stradella, Kinésithérapeute

    © www.protunix.com www.pharmunix.com 


    Partager ce message



    ← Message plus ancien Message plus récent →