POUR UN TEMPS LIMITÉ : 5€ DE REDUCTION SUR LES COMMANDES DE 75€ ET PLUS

Que faut-il observer dans le choix d’une chaussure?

Publié par Gérard Fontaine le

Aujourd’hui il est difficile de concilier le confort et le maintien du pied : tout est une question de goût. Certaines personnes aiment les talons hauts, d’autres préfèrent le style "basket" avec ou sans serrage. « Le plus important est d’être bien dans ses chaussures ». Il sera préférable de faire l’achat de vos chaussures en fin de journée où les pieds ont plus de volume. 

  1. La forme

La forme de votre pied désignera la chaussure qui vous conviendra le plus adéquatement. Il existe trois formes de pied au niveau des orteils.

  • Le pied grec : l'orteille plus long est le deuxième, le gros orteil étant le premier;
  • Le pied égyptien : du gros orteil au plus petit, les orteils se suivent en file indienne;
  • Le carré : tous les orteils sont à la même hauteur;
  • Le normal : les orteils se suivent en arrondi. 
  1. Rechercher le confort
  • La partie du tendon d’Achille : elle ne doit pas venir irriter le tendon. S’orienter sur un modèle qui dégagera et protègera cette partie du pied.
  • Le maintien latéral du talon : si cette partie est trop souple, vous risquer de développer des douleurs à la cheville, voire faire une torsion de la cheville dans des activités sportives, tel que le tennis ou le cross-country, qui sollicite beaucoup de mouvements latéraux de la cheville.
  • La semelle interne : il est préférable d’avoir une semelle amortissante (mémoire de forme si possible). Bien que certaines personnes aiment un contact ferme au sol, il faut savoir qu’en moyenne nous faisons entre 6000 à 7000 pas par jour. Ce qui pour une personne de 70 kg, représente près de 3000 impacts par jour sur un pied du même poids. À long terme, soit pour une moyenne de vie de 80 ans pour un homme, cela représente une charge très importante pour un pied.
  • L’avant-pied ou coffre des orteils : Si vous choisissez une chaussure de type italienne, pointue. À long terme vous risquez de vous provoquer un hallux valgus (le gros orteil se désaxe vers l’extérieur du pied). Le phénomène sera d’autant plus important si vous porter des talons hauts. 
  1. La souplesse

Dépendamment de votre activité (exemple chaussure de travail d’atelier à semelle spécifique pour la protection et des matériaux de construction de la chaussure : il faut privilégier un ensemble semelle et empeigne (dessus de la chaussure) permettant un dérouler du pied, talon, plat, pointe sans contrainte

  • Prendre la chaussure la plier talon vers vous : l’avant de la chaussure devrait se déplacer vers le talon sans trop de difficulté sans atteindre la partie talon
  • Prendre la chaussure et faire une torsion : elle devrait opposer une certaine résistance 
  1. La semelle externe
    • Choisir une semelle antidérapante : ce qui vous évitera des chutes (surtout pour les personnes âgées)
    • Si vous faites du sport : choisissez une partie talonnière très amortissante, pour réduire les impacts au sol 
  1. Le maintien physiologique (nous reviendrons sur le sujet dans une autre article)

Assurer vous de diagnostiquer la forme de votre arche. Il existe 3 types de formes :

Le pied normal, le pied creux et le pied plat

  • Si vous avez les pieds plats, favorisez une chaussure montante, qui aidera à maintenir et prévenir l’affaissement de la cheville en interne. Si l’affaissement est trop important, nous conseillons la fabrication d’une semelle sur moulage
  • Si vous avez-vous avez les pieds creux : vous risquez de développer un hyper-appui à la base des orteils et au talon, qui pourront être douloureux à la longue. Il faudra s’assurer que la chaussure possède une arche pour combler le creux. Autrement, la aussi, il vous faudra faire réaliser une semelle sur moulage 

Dans tous les cas de figure : il est conseillé de faire l’essai des chaussures sur une surface plate et accidentée pour s’assurer que tous ces points sont respectés et de choisir une chaussure adéquate pour son activité. S’assurer d’investir dans une chaussure de bonne qualité.

Pour nos ainés: il faudra favoriser des chaussures amples qui ne font pas de pression sur le pied et les orteils. Elles doivent être de matières souples et aérées.

 

Auteur : Gérard Fontaine, orthopédiste appareilleur

© www.protunix.com www.pharmunix.com 

 


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →