POUR UN TEMPS LIMITÉ : 5€ DE REDUCTION SUR LES COMMANDES DE 75€ ET PLUS

Comment appliquer la thermothérapie à la maison ?

Publié par Gérard Fontaine le

Attention, d’abord vérifier que ces modalités ne soient pas des contres indications pour vous : si vous avez des lésions cutanées aiguës, une allergie au froid, des troubles hémorragiques, une neuropathie occasionnant un manque sévère de sensibilité, des cicatrices ouvertes ou une pathologie entraînant une ischémie ou trouble circulatoire : La thermothérapie est contre-indiquée

 S’il subsiste un doute quant à l’utilisation du chaud ou du froid, vous devez consulter votre médecin, néanmoins, préférez le froid. La chaleur peut être délétère si vos maux sont à l’origine d’une irritation, d’un hématome ou autre perturbation métabolique… assurément, augmenter la température ne fera qu’amplifier le phénomène inflammatoire, le saignement et vos douleurs.

 Observez-vous, les signes d’une inflammation sont assez simples à repérer :

  • Rougeur : localisée au niveau de votre douleur
  • Chaleur : une augmentation de la température cutanée et sensation de chaleur accompagne la douleur
  • Grosseur : un œdème localisé est apparu ou l’articulation est enflée

 Dans un premier temps installez-vous confortablement, selon plusieurs études 20 à 30 minutes serait le temps d’application nécessaire pour obtenir une action thérapeutique dans les tissus profonds.

La thermothérapie ne s’applique jamais à même la peau, au risque de brûlure : veillez à mettre une serviette de protection entre la peau et votre poche de glace ou coussin chauffant. Evitez également de mettre le poids du corps sur votre source de chaleur ou froid.

On notera l’apparition temporaire d’une diminution de l’extensibilité des tissus à la suite d’une application de froid, en effet la baisse de température va diminuer l’élasticité des fibres de collagènes et augmenter la viscosité du liquide dans lequel baignent vos cellules.

N’appliquez jamais de baume analgésiant avant une séance de thermothérapie, employé de pair ils sont très irritants pour la peau et peuvent provoquer des brûlures.

Concernant l’application du froid vous allez ressentir dans un premier temps le froid puis une sensation de brûlure rapide avant d’être engourdit. Si la brûlure est trop importante stopper (idem pour l’application de chaleur) 

Chez la femme enceinte, il est important d’éviter la chaleur profonde dans les zones abdominales, lombaires ou lombo sacrées pour le bon développement du fœtus.

 


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →